2. Roger Ripert (Chitry Mont Sabot, France)

 



Nuit du 21 au 22/12/17

_

Thème d'incubation : dialogue avec les extratrerrestres

 

 

2.1 - Le 4ème homme

 


Réveil à 2 H. A l'intérieur, dans une sorte de véranda. Je vais prendre place pour un repas en commun. Je note que les trois autres participants sont vêtus de blanc.

J'ai le sentiment d'être un peu un intrus car il s'agit de connaissances mais non de véritables relations.


 

Commentaires

Comme si j'étais le 4ème joueur pour une partie de belote. Un rêve qui met l'accent sur le partage — thématique du rêve planétaire 2017 — celui d'un repas ou d'une partie de cartes.

 

Nuit du 22 au 23/12/2017


2.2 - Arrosage d'un parterre de fleurs oublié


Réveil à 3 H 10.

S1 - J'arrose un parterre oublié de petites fleurs en faisant remarquer à mon épouse, Susanna, qu'elle n'oublie pas d'arroser, elle aussi.

La terre est jaune, argileuse et sèche. Je pense qu'il faudrait aussi ajouter du terreau...

 


_

2.3 - Faire des réserves alimentaires en prévision d'un conflit (est-ouest)


S2 - La scène se passe à l'intérieur. Quelqu'un parle des provisions à faire en prévision d'un conflit (est-ouest). De la sauce de soja, par exemple, dis-je. J’ajoute qu’on peut aussi la trouver en bidons de cinq litres. Ce qui m’amène à parler du régime zen, le plus intéressant de par ses composants.
Faisant allusion à mon séjour en communauté durant 3 mois [en fait, à Valouse dans la Drôme], je parle de la composition du régime : du riz complet [acheté en Camargue], de la sauce de soja de qualité  [Tamari] et quelques légumes tels des oignons et des carottes.
Question boisson pour les réserves, j’en viens à parler de l’alcool et de sa distillation. On peut tout distiller chez soi, dis-je, mais c’est très long [j’en ai fait l’expérience]. Reste la solution du bouilleur de cru local, je pense à la famille Martin à Neuffontaines avec laquelle on peut s’arranger…


 

Commentaires

Le conflit est-ouest semble bien se creuser, malheureusement, et l'idée de faire des réserves n'est pas saugrenue. Ce rêve peut avoir un caractère prémonitoire.

Aux dernières nouvelles (24 déc.2017)

Illustration © KCNA / Reuters

Les nouvelles sanctions de l'ONU : un «acte de guerre», selon la Corée du nord

RT - 24-12-17 - Après l'adoption par le Conseil de sécurité de nouvelles sanctions, sur initiative américaine, Pyongyang assure que les pays ayant soutenu la résolution payeront «le prix fort» et appelle Washington à renoncer à son «rêve absurde d'hégémonie».

«Nous considérons cette "résolution de sanctions" [adoptées par le Conseil de sécurité de l'ONU le 22 décembre sur initiative américaine], montée par les Etats-Unis et leurs adeptes comme une atteinte violente à la souveraineté de notre République et un acte de guerre qui détruit la paix et la stabilité de la péninsule coréenne et de la région», a fait savoir un porte-parole du ministère des Affaires étrangères nord-coréen le 24 décembre, cité par l'agence de presse d'Etat KCNA.

Deux jours auparavant, le Conseil de sécurité de l'ONU avait, à l'unanimité, imposé de nouvelles sanctions à la République populaire démocratique de Corée (RPDC) en réponse à son dernier test de missile balistique, réalisé le 29 novembre. Pyongyang est déjà visé par de lourdes sanctions économiques mais les dernières en date frappent de plein fouet ses importations de pétrole et interdit les principales exportations restantes. Dans ce train de nouvelles mesures, le Conseil de sécurité exige par ailleurs le rapatriement de tous les Nord-coréens partis travailler à l'étranger dans les 24 derniers mois.

Les sanctions adoptées le 22 décembre sont «l'équivalent d'un blocus économique complet contre la République populaire démocratique de Corée», selon le ministère, qui a fulminé : «Les pays qui ont levé la main en faveur de cette "résolution de sanctions" seront tenus entièrement responsables de toutes les conséquences causées par cette "résolution" et nous nous assurerons qu'ils payeront à tout jamais le prix fort pour ce qu'ils ont fait.»

«Les Etats-Unis et les marionnettes qui les suivent ne doivent pas oublier le statut encore amélioré de notre Nation qui est une Nation qui peut poser une menace nucléaire réelle au territoire continental américain», a poursuivi le porte-parole, soulignant que la Corée du nord poursuivrait ses programmes militaires avec «plus de vigueur» encore pour «atteindre un équilibre des puissances avec les Etats-Unis».

«Si les Etats-Unis veulent vivre en sécurité, ils doivent abandonner leur politique hostile envers la RPDC et apprendre à coexister avec un pays qui possède des armes nucléaires», peut-on encore lire dans le communiqué, qui précise que ces armes ont une vocation défensive visant à contrer le «rêve absurde d'hégémonie sur le monde [des Etats-Unis]».

Ces déclarations surviennent au beau milieu d'une joute verbale entre Pyongyang et Washington. Tandis que les Etats-Unis rappellent qu'ils n'excluent pas l'option militaire pour neutraliser la Corée du nord, la Russie et la Chine appellent au calme, proposant une solution diplomatique basée sur le principe du «double gel».

Refusée catégoriquement par Washington, la proposition envisage la suspension simultanée des essais nucléaires de Pyongyang et des exercices militaires conjoints des Etats-Unis et de la Corée du sud dans la région.

 

 

South Korea bomb shelter

 

In South Korea, Fear of a US Preemptive Strike
Many Fear War Could Break Out at Any Time

Par Jason Ditz


Antiwar.com - 24/12/17 - For decades, reports on a new Korean War that estimated less than a million killed in the exchange have been seen as relatively optimistic. The development of nuclear weapons by North Korea could make things far, far worse.

Tensions between the US and North Korea threaten to lead to a full-scale war at any time, and South Korea’s war-preppers are seeing a surge in interest, as South Koreans try to figure out how they’d survive such a conflict.

This has led to a lot more interest in stockpiling supplies, and getting underground shelters just in case. Woo Seung-yep, one of the most outspoken about preparing for such a disaster, sees North Korea’s Kim Jong Un as less of a concern than President Trump.

Woo says he doesn’t believe that Korea would itself erupt into any sort of conflict any time soon, and he believes the US is “laying the ground to justify an attack.” With South Korea’s government has been very clear about opposing such an attack, they would likely still bear the brunt of the retaliatory strikes.

Réjouissons-nous : aux dernières nouvelles 2018, le conflit coréen serait plutôt à l'apaisement. Voir le dossier Corée du Nord.

Rêve associé, hors solstice d'hiver


Rêve de la nuit du 10 au 11 décembre 2017

-

 

2.4 - Dialogue avec un extraterrestre


Réveil sur les quatre heures du matin. Souvenir assez vague.

Dans ce court dialogue, il est question de la catastrophe planétaire qui nous attend.
Voir le dossier  La Fin du monde
"Nous avons bien tout essayé pour l'éviter, mais sans succès", dis-je.
"Reste un infime espoir", déclare de son côté l'extraterrestre, à condition d'unir nos efforts, nous du côté extraterrestre, et vous, du côté terrestre. Sous entendu : sans notre implication, il n'y a plus d'espoir.

Commentaires

Ce rêve effectué avant le solstice d'hiver s'inscrit dans la thématique du Rêve planétaire 2016, "Rendez-vous sur la planète Onirie", et dans celle de mon incubation, dialogue avec les extraterrestres.
Il est vraiment surprenant  et porteur d'un peu d'espoir.
Dans ce rêve, je ne vois pas l'extraterrestre.

 

 

Email : roger@oniros.fr

 


 

 


Rêve précédent
Previous dream


Retour au sommaire
Back to summary


Rêve suivant
Next dream