9. Carole Normand (Québec)

 



 

Lundi 21 décembre 2020



9.1 - Aide aux familles



Je suis avec quelques personnes, il est question d'aide aux familles avec un slogan (dont je ne me souviens plus)
Et on me montre une photo d'un jeune homme habillé en aviateur de l'époque des débuts de l'aviation pour accompagner un vidéo ou une affiche.
Je suis très dubitative, je leur dis que je ne comprends pas quel est le lien entre le slogan et l'image qu'on me présente.

Commentaires

Familles

• Les difficultés des familles

"Plus de 800 000 personnes n’arrivaient pas à couvrir leurs besoins de base au Québec avant la pandémie et la situation s’est aggravée dans les derniers mois."
Plusieurs personnes sont décédées seules sans être accompagnées de leurs proches.
Beaucoup d'aînés ont souffert de l'isolement dans les CHSLD et les RPA, sans les visites de leurs aidants naturels, sans les contacts familiaux pour les stimuler et les réconforter.
Les enfants et les adultes sont insécurisés face à une situation inédite aux conséquences difficiles à estimer. Il faut parfois "désamorcer les tensions et baisser la température dans les familles  nucléaires."
Il y a des risques de violence familiale dont on ne peut présentement évaluer l'ampleur.
Les enfants ont été anxieux et frustrés, ils ont voulu aussi comprendre la situation: le contact avec les amis, les risques de précarité alimentaire, l’inquiétude pour les parents et les grands-parents.

La fermeture des écoles, le défi de former les élèves à distance a été très difficile aux niveaux préscolaires et primaires, au cégep et davantage au public. On a constaté la grande importance du « présentiel » à cet âge, notamment pour la motivation et les relations sociales. "Tous les jeunes ne sont pas égaux devant les technologies numériques. L’éducation à distance et la supposée opportunité de rattrapage scolaire demandent une importante autonomie de travail dont tous les jeunes ne disposent pas."
Les conditions d’apprentissage académiques ne sont pas favorables, que ce soit au primaire ou au secondaire, à l’école ou dans les milieux familiaux. Particulièrement pour les élèves vivant des difficultés scolaires.
"Pensons aux jeunes qui n’ont pas ou peu de soutien de leurs parents à la maison, qui ne maîtrisent pas la langue française, dont les parents doivent travailler ou ces jeunes qui doivent aider leurs parents, s’occuper de leurs frères et sœurs ou encore travailler pour soutenir financièrement leur famille.

Ensuite le retour en classe a apporté son lot de risques sanitaires malgré nombre de mesures pour minimiser les risques d’infection. Mais parmi tous les moyens possibles, nous en avons oublié un : l’aération.
"Car si les aérosols jouent un rôle dans la contagion, cela implique qu’une aération adéquate, en dispersant les particules dangereuses, réduit le risque. Cela signifie aussi que le pire endroit où croiser le coronavirus est une pièce fermée, mal ventilée, où on s’entasse à plusieurs pendant une longue période. Comme… une classe." (15 sept 2020, Agnès Gruda, La Presse)
"Entre les infections sporadiques, l’aller-retour entre l’enseignement en personne et à distance sans oublier l’inquiétude au moindre rhume alors que la COVID-19 reprend du poil de la bête, le Québec vit une rentrée sur fond d’incertitudes."

"On nous laisse penser que les parents pourront volontairement envoyer leurs enfants à l’école. Cette affirmation fait abstraction de la réalité du milieu du travail. On peut facilement imaginer que tous les employeurs n’auront pas la même souplesse devant des parents souhaitant garder leurs enfants à la maison et que certains exigeront le retour au travail." Encore
se pose des défis individuels dont les parents dans des situations d’emplois précaires seront les premières victimes.

Des enseignantes constamment à bout de souffle et toujours plombées par l’impression de ne jamais en faire assez pour ses élèves dans des classes où les élèves en difficulté accaparent leur attention… 20 % des profs quittent la profession avant d’atteindre la barre des cinq ans d’exercice: hémorragie dans les secteurs publiques où on prend soin des gens, les taux d’épuisement professionnel sont ahurissants, le taux de roulement est affolant.

La propagation de la désobéissance aux règles sanitaires amènent un risque de débordement dans les hôpitaux, le manque de personnel médical dont plusieurs membres sont contaminés, la peur d'en arriver à devoir faire des choix éthiques dans le traitement des patients.
"Les professionnels de la santé, qui mettent leur sécurité, leur santé mentale et leur intégrité physique à risque (ainsi que celles de leurs proches), ont peur, en lisant les commentaires sur les réseaux sociaux. En lisant la fragilité de notre humanité."

Les points de vue positifs

Des liens familiaux ont été redécouverts et se sont resserrés en passant le confinement ensemble.
Certains expriment leur joie de voir grandir leurs tout-petits hors du tourbillon routinier qui était le leur auparavant, malgré la fatigue et des moments de crises.
Des parents profitent de l’intensité de ces moments encabanés avec les ados et les jeunes adultes au bord de prendre leur envol.
Les liens familiaux malgré la distance et le confinement: les outils technologiques nous permettant de communiquer, les photos, les réseaux sociaux, messenger, vidéoconférences... pour rester près des gens qu’on aime, malgré la distance.

Point de vue personnel

Hier, j'ai reçu la visite de ma fille aînée, masquée et restée assise à distance, me faisant une livraison de cadeaux de ma famille.
Nous ferons une vidéoconférence familiale ce soir.
Je suis privilégiée : je suis bien logée, avec mon conjoint, en santé et avec l’amour réciproque de mes proches.
Mes enfants et leurs enfants vont bien, bien logés, en santé.  
Je suis dans la catégorie des aînés, ceux à risque, alors je reste confinée. Cette année j'ai pu visiter mes filles seulement 2 fois après le 1er confinement (fin juin, mi-septembre).

Un aviateur
            
Le défi des autorités gouvernementales était de construire un avion en plein vol.
Au début de la pandémie, les autorités disaient qu’il n’y avait pas de manuel pour y faire face et que c’était comme construire un avion en plein vol.
https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2020-09-29/temoignage/y-a-t-il-un-pilote-dans-l-avion-qu-on-construit-en-plein-vol.php
« Devoir construire l’avion en plein vol » : cette expression traduit bien le climat d’instabilité dans lequel la pandémie de COVID-19 nous a tous plongés en mars dernier.
https://mag.hec.ca/composer-avec-inconnu/?utm_source=Facebook&utm_medium=Social&utm_campaign=HECmag_Automne2020

Avion

•L'avion permet de prendre l'altitude, de pouvoir bénéficier d'un point de vue élevé, 'à vol d'oiseau', comme de prendre un certain recul.
• Une recherche de spiritualité, explorer des espaces spirituelles.
• Un vol pour aller quelque part, pour changer d'état.
L'avion permet de franchir rapidement des distances considérables, une évolution rapide, importante, des grands changements.
. Je pense aux livraisons de matériel médical dont nous manquions et aux prochaines livraisons de vaccins contre la COVID-19.

Habillé en pionnier de l'aviation


Charles Lindberg pionnier américain de l'aviation, surnommé « L'aigle solitaire », premier pilote à relier, sans escale et en solitaire, New York à Paris.
Pour certaines personnes la solitude du confinement n'est pas vraiment un problème.

Les frères Orville et Wilbur Wright ont été des novateurs dans l'aviation.

Innovations apportées lors de la pandémie

. La pédagogie en plein air, une solution pour faciliter la distanciation physique, mais aussi pour réduire le stress des étudiants.
. Télétravail, moins de déplacements, moins de pollution, flexibilité pour les employés et économies de loyers pour les employeurs. Mais qu'il faudra doser avec la cohésion d’équipe et la facilité de communication avec le personnel.
. L’éducation à distance: nombre de cours universitaires peuvent être suivis en ligne, avec plus d’avantages que d’inconvénients pour les étudiants (on peut réécouter les explications complexes du cours, par exemple).
. Une meilleure reconnaissance du travail des préposés aux bénéficiaires
. La télémédecine, téléconsultation
. Des outils virtuels pour moderniser le système de justice et ainsi réduire les trop nombreux délais déraisonnables. L'accès à des salles d’audience virtuelles, une mise à jour informatique majeure permettent les requêtes secondaires en Cour et de limiter les déplacements inutiles des avocats et juges.
. La science est devenue plus ouverte pour  faciliter la recherche et l’échange d’informations.
. Un enthousiasme pour le jardinage
. Une amélioration de la qualité de l’air a permis à des animaux sauvages de se réapproprier les espaces qu’ils avaient délaissés au profit de l’activité humaine dans des villes.

* Les frères Orville et Wilbur Wright


Après de nombreux vols sur planeurs entre 1900 et 1902, ils effectuent fin 1903 leurs premiers vol motorisés.
Les frères Wright se sont distingués de leurs prédécesseurs et de leurs contemporains par leur approche analytique et expérimentale du problème. (...) Les premiers essais ne sont pas satisfaisants, mais après une mise au point de plusieurs mois, le succès arrive : le Flyer III de 1905 modifié vole mieux; ils maîtrisent mieux la technique de virage et effectuent un vol record de 39 minutes. Ils ont alors enfin réalisé le premier avion qui vole correctement, ils en sont les pilotes et ils ont déposé une demande de brevet qui couvre n'importe quelle machine volante contrôlée sur les trois axes.   
(...) https://fr.wikipedia.org/wiki/Orville_et_Wilbur_Wright

* Des pionniers: innovation
https://www.lapresse.ca/affaires/2021-01-02/soudain-des-pas-de-geant.php
https://www.lapresse.ca/covid-19/2021-01-02/les-lecons-de-la-pandemie/a-garder-de-la-covid-19.php
https://www.lapresse.ca/affaires/2020-09-23/je-veux-vous-voir-sur-mon-iphone-docteur.php
https://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/2020-05-21/la-resistance-au-changement

---

 

Mardi 22 décembre 2020

9. 2. - Une promenade à Montréal



Je marche à Montréal sur une petite rue sans trottoir.

Je me retourne et je vois plus loin un cheval marcher seul tranquillement dans la même direction que moi.

Plus tard, je vois cette fois un cheval attelé à une voiture. Mais de mon point de vue je ne vois pas le conducteur.
(La voiture n'est pas une calèche, ni un chariot western)


Commentaires


Vidéoconférence hier soir avec deux de mes filles et leurs enfants pour la distribution de leurs cadeaux de Noël. Ils sont à Montréal. Je m'ennuie d'eux.

Je m'ennuie de la vie urbaine, de mes promenades dans le quartier, seule, avec mes filles, avec mes petits-fils, de marcher ma ville.

Je marche


Une démarche tranquille, dans un contexte social à la fois ouvert et plutôt intime.
Une petite rue domiciliaire, la vie de quartier, rencontre de voisins, de familles
Des cours avant, de la verdure, des arbres.

Le cheval marche aussi tranquille.
Le cheval est libre, en promenade.
Dynamisme, force naturelle

Serait-ce le même cheval mais dans 2 situations différentes ou successives ?
Nous évoluons dans la même direction.

Le cheval est attelé à une voiture
Véhiculer, transporter, transmettre.
Travail qui canalise les forces de l'instinct.

 

--


Mercredi 23 décembre 2020



9.3 - Je cuisine avec ma fille



Je coupe des légumes en rondelles: branches de céleri, courgettes zuchini, concombres.
Je place les tranches à plat dans des plats de pyrex.
Ma fille cadette s'occupe de la cuisson au four.

Commentaires

À défaut de pouvoir rejoindre mes filles et leurs familles, à cause du coronavirus, du confinement, de ma tranche d'âge, en attendant le vaccin, je compense en rêve ou je projette des futures possibilités.

Ma fille cadette est enceinte de 2 mois, son 3e enfant.
Pourrais-je l'accompagner lors de cette naissance comme j'ai pu le faire pour les deux petits ?

Couper en rondelles, en petites tranches rondes, en bouchées.
Travail en collaboration, en équipe mère-fille
Cuisiner, préparer et transformer pour nous, pour nos familles.
L'aspect nourricier et maternel en nous.
Un effort d'adaptation, une attitude aimante.

Cuisson : rendre le cru cuit, assimilable.

 


 

 

Email : Carole Normand <eujo_ca@yahoo.ca>

 


 

 


Rêve précédent
Previous dream


Retour au sommaire
Back to summary


Rêve suivant
Next dream